Un fiscaliste est un expert en lois fiscales qui guide ses clients en matière d’administration fiscale en les informant de leurs obligations et en les aidant à s’acquitter de leurs responsabilités vis-à-vis les paliers de gouvernements.  

Les conseillers fiscaux sont des professionnels qui maîtrisent la législation fiscale en vigueur. Ils disposent également d'une vaste connaissance du monde des affaires, ce qui leur permet d'appliquer ces informations au bénéfice de leurs clients, mais toujours en suivant le principe de la prudence afin d’éviter les risques, et ce dans un cadre légal. Simplement dit, c'est un spécialiste de la loi de l’impôt qui proposera à ses clients des stratégies légales afin de diminuer son fardeau fiscal.  

Qui a besoin d’un expert fiscal?

Un fiscaliste devient nécessaire dans plusieurs situations et pour différentes personnes.

Les entreprises

Les entreprises qui consultent un fiscaliste doivent considérer ce service comme un investissement et non comme une dépense. En effet, l’expert fiscal vous permettra d’optimiser votre structure corporative en appliquant des stratégies légales et fiscales qui vous permettront de faire des économies d'impôt.

Le rôle du fiscaliste consiste également à préparer le terrain à long terme dans le cas d’une vente éventuelle ou pour assurer la pérennité de votre société. Si vous prévoyez des changements dans l'actionnariat de votre entreprise, il est indispensable de consulter un fiscaliste afin de faciliter le transfert des actions et d’optimiser le bénéfice de chacun.

Les entreprises ou individus présents à l'international

Avec la montée grandissante de la globalisation, une entreprise peut aujourd’hui exporter et s’établir dans plusieurs juridictions différentes. Ainsi, il est important de travailler avec un expert fiscal qui vous aidera à naviguer les eaux troubles de la fiscalité internationale. Faire affaire dans plusieurs pays nécessite une planification fiscale solide, qui respecte non seulement les lois du Québec et du Canada, mais aussi celles des juridictions étrangères. Il est fortement conseillé d’utiliser les services d’un fiscaliste si vous faites face à l'une des situations suivantes :

  • Votre entreprise prévoit une expansion à l’international;
  • Vous envisagez de faire un investissement dans un autre pays ou vous possédez déjà des biens à l'étranger;
  • Vous employez des personnes qui doivent régulièrement voyager dans des juridictions étrangères;
  • Votre firme détient des entrepôts à l’étranger;
  • Votre firme possède des opérations qui emploient des travailleurs étrangers;
  • Votre entreprise est multinationale et elle opère des sociétés liées non-résidente.

L'entrepreneur

Les entrepreneurs devraient consulter un expert en fiscalité afin de bénéficier au maximum des stratégies qui lui permettront de réduire ses impôts. De plus, son fiscaliste lui fournira des conseils sur l’ensemble des décisions qui pourraient affecter le rendement de son entreprise.

Après tout, son rôle est d’évaluer les divers avantages et conséquences fiscaux liés aux décisions de l’entreprise, pour la firme, ses actionnaires et ses dirigeants.

Travailler avec un fiscaliste permettra à l’entrepreneur de maximiser ses investissements et de protéger les intérêts de tous ses partenaires à l’aide d’une convention entre actionnaires réfléchie et bien structurée. 

Finalement, le conseiller fiscal optimisera la structure corporative de l’entreprise et protégera les actifs de son client face aux créanciers. Il est également un expert en fiducies, il pourra donc conseiller son client sur les avantages de mettre une telle structure en place.

Le particulier

Pour le particulier, le fiscaliste s’occupera de ses déclarations de revenus et il lui expliquera clairement ses obligations. Il représente ses clients s’il y a des divergences d’opinion par rapport à l’application des lois fiscales face aux autorités. De plus, si un particulier désire quitter le Canada pour travailler ou s’établir de façon permanente à l’étranger, ou s’il vient d’immigrer au pays, il lui servira de conseiller afin de commencer cette aventure sur le bon pied et dans le respect des lois.

En cas de décès

Au décès d’un contribuable, les lois fiscales interviennent et entraînent normalement des impôts. Une personne décédée est réputée avoir disposée de ses immobilisations à la juste valeur marchande. L’aide d’un fiscaliste sera donc judicieuse pour vous guider durant cette épreuve. 

Ainsi, les plus-values accumulées seront imposables à ce moment. Il existe cependant un roulement fiscal entre conjoint afin de retarder l’imposition. Le testament doit être à jour en fonction des dernières volontés du défunt. Un fiscaliste aidera le client à bien planifier l’imposition au décès. Il y a donc la planification avant le décès ou un fiscaliste peut intervenir et après le décès pour différents choix fiscaux qui peuvent être effectués pour réduire le fardeau fiscal de la succession.

Un fiscaliste pour vous faciliter la vie

Le fiscaliste est un expert multidisciplinaire avec des connaissances juridiques, fiscales et financières. Il vous servira de conseiller, améliorera vos prises de décisions, préviendra d’éventuelles difficultés et finalement, il vous aidera à mettre en place des stratégies qui vous permettront de réduire votre fardeau fiscal.

Que vous soyez un entrepreneur (incorporé ou non) ou un particulier, à un certain moment vous aurez besoin d’un fiscaliste. Contactez notre équipe chez Barricad afin d’en apprendre davantage sur nos services en optimisation fiscale.

Qu'est-ce qu'un fiscaliste?

Prendre rendez-vous

Merci beaucoup! Un membre de l'équipe Barricad Fiscalistes vous contactera bientôt!
Une erreur est survenue! Veuillez réessayer.
Plus d'articles

Vous pourriez aussi aimer

Vente d’un immeuble : Pourquoi financer l’acheteur?
Fiscalité immobilière

Vente d’un immeuble : Pourquoi financer l’acheteur?

Lire l'article
5 raisons de favoriser le CELI au lieu du REER
Planification fiscale

5 raisons de favoriser le CELI au lieu du REER

Lire l'article
La fiscalité du plan épargne logement (PEL)
Fiscalité immobilière

La fiscalité du plan épargne logement (PEL)

Lire l'article