6 août 2021

Bonjour et bienvenue à votre infolettre Barricad.

Dans cette édition, nous abordons plusieurs sujets de l'actualité immobilière qui ont retenu l'attention de nos experts, dont un article qui concerne une potentielle crise des "subprimes" qui inquiètent plusieurs professionnels de l'immobilier.

Nous commentons également un article sur une possible surimposition cachée pour les propriétaires d'immeubles ainsi qu'une nouvelle sur les enchères en direct, une méthode de vente qui pourrait révolutionner l'achat et la vente de propriétés au Canada, et plus encore!


Bonne lecture!

Les propriétaires d'immeubles: une surimposition cachée?
Real Estate Tax Tips

Ce papier produit par Real Estate Tax Tips met en lumière un calcul auquel je ne m'étais jamais réellement attardé auparavant. On vient calculer l'impact de l'inflation sur la valeur des propriétés immobilières et, indirectement, sur le gain en capital sur lequel on paie l'impôt au final.

On remarque donc qu'on paie "trop d'impôt" par rapport à la prise de valeur réelle du bien dans lequel on investit.

Cet article vient donc amener un contre-argumentaire intéressant VS la hausse du taux d'inclusion du gain en capital, passant de 50% à possiblement 75%, dont plusieurs craignent l'arrivée dès le début 2022...

En réalisant le calcul, on comprend que l'inclusion à 50% du gain en capital vient contrebalancer adéquatement ce problème de surimposition causé par l'imposition de la prise de valeur due à l'inflation. En haussant la portion imposable des gains, on viendrait donc créer un réel problème de désavantage fiscal sur la tête des propriétaires d'immeubles.

Note: Le texte est également repris ici par The Globe and Mail dans d'autres termes, pour votre plaisir (abonnement requis).

Voir plus

Les prêts hypothécaires à taux zéro attisent les craintes de vivre la crise "subprimes" des États-Unis au Canada
MREX

Gros article (traduit de Bloomberg) faisant état du marché actuel... Est-ce que le Canada verra une crise des subprimes comme aux États-Unis en 2007-2008? Avec les législations, il est faux de croire qu'on subira la même crise. Cependant, les professionnels de l'immobilier tirent la sonnette d'alarme: beaucoup de nouveaux acheteurs vont vers des prêts déraisonnables…

De plus, nouvelle « tendance », beaucoup de parents s'informent (j'ai vu pas mal d'articles à ce sujet dans les dernières semaines!) comment aider leurs enfants afin de devenir propriétaire ! Des situations qui peuvent vite tourner au cauchemar lorsque c’est mal planifié! Soyez prudent avec ce genre de stratégie et assurez-vous de planifier le tout avec des professionnels.


Voir plus

City of Ottawa eyes digital "surveillance" of short-terme rental platforms
CBC

Cet article de CBS met en lumière une stratégie que la ville d'Ottawa souhaite mettre en place afin de s'assurer qu'un de ses règlements sur la location à court terme soit respecté.

Comme pour certaines villes du Québec, la ville D'Ottawa veut permettre à ses résidents de louer leur résidence principale à court terme. Par contre, afin de faire respecter sa politique et éviter les débordements, elle souhaite mettre en place un outil de collecte de données qui lui permettra de procéder à des croisements et des comparatifs de façon automatisée de façon à trier les "vraies annonces" des "fausses", entre autres, et ainsi déceler les cas d'abus ou de fraude afin de faciliter le maintien de l'ordre.

En plus des problèmes en lien avec le respect de la vie privée VS la collecte d'informations sensibles, des notions fiscales d'ajustements de taxes municipales et potentiellement d'imposition annuelle pourraient se cacher derrière l'outil si les résultats venaient à être partagés librement entre les instances gouvernementales.

Avec la difficulté qu'ont les villes à gérer les locations courte-durée au Québec, il y a fort à parier qu'on pourrait voir le même processus appliqué plus près de nous...

Voir plus

Sécurité des piscines résidentielles
Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec

C'est l'été, il fait beau, il fait chaud! Saviez-vous qu'au Québec, on retrouve près de 50% des piscines de tout le Canada ? Avec un ratio de 1 piscine pour 16 personnes, fort est à parier que ce changement de législation devrait susciter votre attention ! Est-ce que votre piscine est conforme aux nouvelles règles ?

Voir plus

Une fois, deux fois, trois fois... Adjugé! Les enchères en direct pourraient révolutionner l'achat et la vente de propriétés au Canada
Crea Café

Parution intéressante de la fin juillet qui élabore sur l'idée de ventes aux enchères des propriétés au Canada, comme ça se fait déjà dans d'autres pays.
Cette alternative viendrait sans doute amener plus de transparence dans le processus d'offres et de contre-offres "à l'aveugle", permettant ainsi à tous de savoir où se trouve le prix le plus haut offert actuellement pour le bien.

Plusieurs pensent que cette divulgation des chiffres aiderait à éviter une surchauffe sur le marché et des prix qui s'envolent.
D'autres pensent qu'en annonçant une enchère sur la propriété, cela aura pour effet d'attirer plus de gens en attisant encore davantage la flambée des prix.

À vous de voir, mais le tout est une option acceptée en Nouvelle-Zélande depuis les années 20; peut-être simplement une belle option à considérer, surtout pour ceux qui ont des nerfs d'acier!

Voir plus

Comment profiter de la hausse de la valeur de ma résidence
Le Journal de Montréal

Petit article d'été à lire ! Comment profiter de la hausse immobilière pour s'enrichir ? Cependant, avant de débuter les démarches, assurez-vous de vérifier si votre institution financière permettra un renouvellement hypothécaire avant le terme prévu. Et si l'envie vous prend d'aller "voir ailleurs", votre institution pourrait vous facturer des frais très élevés pour rupture de contrat hypothécaire !

Autrement, il y a effectivement quelques bons conseils, mais chaque situation et chaque personne est différente! N'hésitez donc pas à nous contacter pour en discuter ! https://www.barricad.ca/contact

Voir plus

Vous en voulez encore plus? Abonnez-vous à notre infolettre!

Envoyée aux 2 semaines

Notre infolettre est envoyée 1 vendredi sur 2

Commentée par nos experts en fiscalité

Nos experts commentent chaque article

Totalement GRATUITE

Notre infolettre est 100% gratuite