Infolettre Barricad Fiscalistes -
Actualités fiscales immobilières


Infolettres précédentes:

Bonjour et bienvenue à votre infolettre Barricad.

Dans cette édition, nos experts en fiscalité ont commenté plusieurs articles qui ont retenu leur attention dans les derniers jours, dont un article qui revient sur une conférence par Jagmeet Singh, chef du NPD, qui propose d'augmenter les taxes des "riches spéculateurs". Nous abordons également un article sur les coûts hypothécaires, qui sont inférieurs au taux d'inflation pour la première fois en 40 ans!

Nous commentons ensuite un article sur l'éducation de la finance aux enfants, et l'importance de s'y prendre tôt. Finalement, nous abordons les investissements que François Legault souhaite réaliser dans le nord afin d'attirer les travailleurs.

Bonne lecture!


Jagmeet Singh veut augmenter les taxes des "riches spéculateurs"
La Presse

La Presse reprend ici un extrait de la conférence du chef du NPD qu'il a donné en Colombie-Britannique ce 31 août.

Comme on peut s'en attendre en campagne électorale, on est dans les "mesures et promesses" en cognant cette fois-ci sur la tête des "riches spéculateurs" immobiliers. Ce qu'on propose c'est d'augmenter de 50 à 75% la portion imposable du gain en capital qui est tiré de certaines activités de rénovation/revente à profit. Évidemment, on s'empresse d'exclure certains groupes et de s'assurer qu'on visera uniquement les gros méchants riches (comme on le sent souvent dans les discours de tous les partis).

Par contre, ce qu'on doit retirer surtout de cet article c'est, premièrement, la mesure d'augmentation de l'inclusion du gain en capital de 50 à 75% que plusieurs redoutent et  qui semble apparaître de plus en plus et, ensuite, le fait qu'on semble vouloir encercler et cibler les propriétaires immobiliers de toutes sortes de façons.

Reste à voir ce qui tiendra selon qui sortira vainqueur, mais la suite s'avérera fort intéressante.


L'achat d'une propriété, plus noble qu'un REER?
L'actualité

Les abréviations sont à la mode en fiscalité: REER, RAP, CELI,...Les libéraux présentent maintenant, dans leur plateforme électorale, le CAPP...(une autre affaire!).

En tant que fiscaliste, je suis loin de m'en plaindre, c'est ce qui rend mon travail intéressant. Avec ce genre de mesure, on analyse, on compare, et on ajoute ça dans notre boîte à outils... le CAPP s'annonce donc être un outil de report d'impôt (comme le REER, avec qui il devra partager le plafond annuel). De plus (contrairement au RAP), il n'y aura pas l'obligation de rembourser les retraits faits pour acquérir une maison et, comme le CELI, il n'y aura pas d'impôt à payer au moment du retrait... Wow!

Pourtant, Hélène Buzzetti, dans l'article commenté ici, nous présente le revers de la médaille que comporte ce genre de mesure. Dans tous les cas, je me permets de proposer une amélioration, soit que la mesure emprunte également une caractéristique au REEE, c'est-à-dire que tous ces avantages reviennent plutôt aux parents qui souhaiteraient un jour aider leur enfant à acquérir un logement...Qu'est-ce que vous en pensez?


Les coûts hypothécaires sont inférieurs au taux d'inflation pour la première fois en 40 ans
(Traduit de l'anglais. Titre original: Mortage costs are less than rate of inflation for first time in 40 years)
Financial Post

Est-ce le temps de fixer vos taux? On se pose tous la question à savoir si les taux d’intérêt demeureront aussi bas ou s’ils augmenteront à court/moyen terme. Un peu avant la pandémie, on commençait déjà à voir une petite hausse de taux ici et là, mais depuis, ils n’ont jamais été aussi bas.

Un nouveau fait à prendre en considération : L’inflation gonflée artificiellement grâce à l’argent du gouvernement investi dans l’économie canadienne [pour maintenir les emplois et les services]. Présentement, les taux d’intérêt sont plus bas que l’inflation. À ce rythme, cela signifie que le coût d’emprunt est moindre que la plus-value potentielle d’un immeuble. Ça devient intéressant pour l’investisseur qui a la possibilité d’accéder au marché. Serez-vous donc plus « défensif » en fixant votre taux ou serez-vous plus « agressif » en conservant un taux variable ?

Legault veut peupler le nord en investissant dans le logement
Les Affaires

Plusieurs ont sans doute vu passer, mais on mise sur l'immobilier dans le nord du Québec pour attirer les gens.

L'idée de M. François Legault est d'attirer des travailleurs et de les y faire rester plus longtemps afin qu'on puisse miser sur eux pour maintenir et faire croître la population de ces régions "moins prisées", disons-le.

Un coup d'épée dans l'eau, trop peu ou la voie du futur? Ce qui me plaît là-dedans, c'est que l'on considère l'immobilier comme un des vecteurs de solutions à de vieux problèmes.

Peut-être qu'on verra d'autres programmes du genre pousser ailleurs...



Pour intéresser son enfant à la finance, il faut s'y prendre tôt
Les AffairesDans cet article, l'auteure discute de l'importance de sensibiliser les enfants aux concepts de l'argent et des finances. On y donne quelques exemples très pertinents que je vais tenter de mettre en application avec mes enfants. J'ajouterais toutefois qu'il serait opportun de discuter également avec les enfants des impôts et des taxes... La fiscalité est tellement complexe à l'occasion, qu'il vaut mieux commencer tôt. Vous pourriez, par exemple, faire vos impôts en présence de vos enfants ou encore, dès que vos enfants travaillent, vous pourriez les encourager à faire leur propre rapport d'impôt. Les enfants doivent comprendre que l'impôt demeure une dépense importante pour la majorité des contribuables qui permet de payer pour des services qu'autrement nous devrions payer...
Voir plus